Livraison en France et à l'international 📦

Un jean écologique est-ce vraiment possible ?

Produit le plus populaire du monde et incontournable de toute garde-robe, le jean est une pièce intemporelle qui continue à être un des best sellers de l’industrie du textile. Et pour cause : chaque année rien qu’en France on estime qu’il se vend 63 millions d’exemplaires de cette toile de tissu indigo *, qui est pourtant régulièrement pointée du doigt comme un des articles les plus polluants au monde. Icône de l’industrie de la fast fashion, le jean représente donc comme beaucoup de vêtements une catastrophe écologique. On se demande donc quel est l’impact écologique du jean en France et à l’international. On vous propose des astuces pour  favoriser l’achat de jeans éco responsables, on vous explique comment trouver des jeans éco-responsables ou des alternatives.

jean écologique fast fashion slow fashion mode éthique

L’industrie du jean : une révolution

L'impact du jean sur l'environnement

7 000 à 10 000 litres d’eau * : c’est la quantité ahurissante nécessaire à la fabrication d’une paire de jeans. Ajoutez à cela une flopée de produits chimiques hautement toxiques, une fabrication low-cost à l’autre bout de la planète qui nécessite en moyenne 65 000 km de voyage avant d’arriver aux mains du consommateur final.*

Tout cela conduit à un des produits les plus polluants de notre planète. Alors que l’industrie de la mode, et plus particulièrement de la fast fashion, est souvent pointée du doigt comme une des industries les plus énergivores.* Ces critiques se cristallisent par leur mauvais élève : le jean.

Rappelons que l’industrie de la mode est la deuxième industrie la plus polluante au monde après l’industrie pétrolière. De plus, sa production nécessite près de 4% de l’eau potable disponible sur notre planète, ce qui est considérable. Enfin, la fast fashion est aussi un fléau pour les travailleurs sous payés et exploités par les plus grandes comme les plus petites marques de cette industrie. 

Vers une mode plus écologique ? 

Heureusement, de nombreux consommateurs n’hésitent plus à faire entendre leur mécontentement et à demander la création de jeans plus respectueux de notre environnement, et les marques les entendent.

Depuis plus d’une dizaine d’années des start-ups commencent à émerger, mettant l’accent sur des techniques de production plus respectueuses de la planète et des individus. Le phénomène s’est accéléré récemment avec des grandes marques de la Fast Fashion, telle que H&M ou Uniqlo, qui ont pris les devant pour délivrer des collections plus éco-responsables qui suscitent un vrai engouement de la part des consommateurs.

De plus, de nombreuses marques proposent notamment des bornes de dépôts de vieux vêtements à des fins de recyclage. Ces marques tentent donc de limiter leur impact écologique directement lors du processus de production ou post-consommation pour tenter de recycler les tissus et les différentes matières. Nous attirons toutefois votre attention sur cette tendance grandissante qu’est le greenwashing

Attention au greenwashing

On définit le greenwashing - ou écoblanchiment* - comme des techniques marketing qui “consiste à communiquer auprès du public en utilisant l’argument écologique de manière trompeuse”. De nombreuses marques se sont risquées à mettre en pratique de telles techniques ce qui va plus souvent les desservir. En effet, les consommateurs sont de plus en plus aguerris, et se méfient d’autant plus des marques vis-à-vis de leurs promesses écologiques. Un engagement s’il est mis en valeur se doit d’être réel et expliqué aux consommateurs afin que ces derniers puissent avoir confiance en la marque qui met en avant de telles promesses. 

greenwashing fast fashion slow fashion mode éthique jean écologique

Comment faire de l’achat de son jean un vrai parti-pris écologique ?

Choisir sa matière

Coton classique ou coton biologique ? Fibres recyclées ? Que choisir ? 

Le coton biologique a mauvaise réputation à cause de sa forte consommation en eau, qui reste pourtant 10% à 50% plus faible que celle de la culture du coton classique. Le coton biologique garantit également la non-utilisation de pesticides ou d’intrants chimiques externes lors de sa création. Plus respectueux de l’environnement, c’est un pas dans la bonne direction quand il s’agit de choisir de façon plus éco-responsable.  

Le coton recyclé quant à lui est certes coûteux mais ne provient -comme son nom l’indique- que de matières recyclées et permet donc de réduire la production à un minimum et garantir une production sans perte

Privilégiez également les jeans en toile brute et sans décoloration, le délavage étant fait grâce à des produits toxiques et demandant une forte consommation d’eau. 

coton biologique coton éthique coton écoresponsable

Connaitre les processus de production

Prendre connaissance des processus de production peut aussi vous permettre de sélectionner les marques qui produisent des jeans écologiques. Le denim qui compose le jean étant fabriqué à base de coton, il nécessite beaucoup d’eau pour sa conception. En effet même si le coton ne représente que peu d’espaces cultivés il reste la 3ème activité agricole qui consomme le plus d’eau. Ce fort besoin en eau en fait par définition une matière nocive pour l’environnement.* L'élaboration d’un jean ne s’arrête pas là, reste encore à tisser les fils de coton teintés entre eux pour produire cette matière épaisse et rigide que nous connaissons.

Rappelons que pour la production d’un jean en denim lambda, il faut compter entre 7000 et 10 000 litres d’eau ce qui est considérable. L’Inde, le premier producteur de coton au monde utilise aussi un pesticide hautement toxique afin d’assurer sa production. Les pesticides ne sont pas les seuls produits chimiques utilisés. En effet, pour réaliser la couleur du jean bleu que nous connaissons, les entreprises utilisent du chlore notamment tout comme des métaux lourds. L’environnement en souffre aussi puisque les eaux usées liées à cette production sont souvent déversées dans la nature.

En ayant conscience de ces procédés de production à bas coûts, gourmand en eau, de l’utilisation de pesticides et de métaux lourds, vous pouvez choisir de vous tourner vers des marques plus éthiques en termes de production. En effet, les normes européennes et françaises permettent de limiter l’utilisation de certains produits chimiques au cours de la production. 

jean écologique slow fashion mode éthique coton biologique versus fast fashion

Choisir une consommation locale

La consommation locale vous permet donc d’être sûr du respect de certaines normes en vigueur mais aussi de limiter le transport de votre jean jusqu’à chez vous. Ainsi quelques marques françaises vous proposent des jeans qui n’ont pas parcouru la planète entière pour arriver jusque chez vous. L’impact écologique d’un jean classique se fait aussi par le transport, le plus souvent maritime, qui pollue énormément la planète.

Parmi celles-ci, la marque 1083 vous permet d’acheter des jeans fabriqués à base de coton bio. Ces jeans n’auront parcouru qu’au maximum 1083 km pour arriver jusqu’à vous. La consommation locale est donc une solution pour limiter le transport et ainsi la pollution entraînée par celui-ci.

Connaître les labels

Connaître certains labels peut aussi vous permettre de trouver des jeans plus écologiques. Il n’existe aucune standardisation pour l’instant sur les labels, qui restent pourtant de bons indicateurs de la qualité du coton acheté. Nous avons fait un article à ce sujet sur ce lien. Toutefois, les 2 labels à retenir sont :

GOTS (Global Organic Textile Standard) : Ce label, le plus connu et utilisé, permet d’identifier le vêtement acheté comme venant de l'agriculture biologique, avec peu d’intrants externes ou de substances chimiques utilisés lors de sa production. 

L’Ecolabel européen : une certification publique qui assure un impact environnemental faible pour l’ensemble du cycle de vie du jean. Il limite notamment l’usage de pesticides et autres substances chimiques dans la culture du coton, protégeant ainsi l’environnement en plus des personnes travaillant dans ce secteur. 

Ces labels, malheureusement encore peu utilisés, permettent l’identification lors de vos achats des vêtements plus respectueux de notre planète. Cependant certains labels vous promettent de belles valeurs et jouent sur les mots. Il est donc important de bien se renseigner sur un quelconque label avant de lui accorder sa confiance.

jean écologique label éco-responsable

L’entretien de son jean

On estime que la moitié de l’empreinte environnementale d’un jean vient de mauvaises conditions d’entretiens et de mauvais choix pour sa fin de vie. Laver son jean à basse température et en lavage court peut permettre de prolonger son existence. Il est aussi conseillé de ne pas utiliser de sèche-linge, qui ont un impact écologique désastreux. 

On vous conseille aussi d'augmenter le nombre de fois où vous portez votre jean avant de le passer en machine, et, astuce de grand-mère : si votre jean n’est pas taché mais a besoin d’être rafraîchit : laissez-le une nuit au congélateur, qui neutralisera les mauvaises odeurs !

Une fois en fin de vie et si vous voulez vraiment vous séparer de cette belle pièce, pensez à faire un geste solidaire et donnez-le. S’il est abimé, ne le jetez pas non plus et recyclez-le via une plateforme spécialisée ou transformez le en un short en jean !

jean écologique fast fashion slow fashion mode éthique

Ainsi, bien choisir le matériau, privilégier les circuits courts et les labels certifiés, et faire attention à l’entretien de votre jean vous permettra non seulement d’avoir un impact moins négatif sur l’environnement, mais également de garder votre jean plus longtemps ! Enfin, n’oublions pas également qu’une des principales dépenses énergétiques de la création d’un jean est son bilan carbone donc privilégiez les jeans fabriqués en France, idéalement par des artisans et en circuit court pour un impact moindre sur l'environnement. 

Après votre choix de jean, large, serré, skin ou autre, vous pouvez l'accorder avec un T-shirt de mode éthique aux caractéristiques également engagées. On vous laisse découvrir notre sélection.

 

 

 

 

Rédigé de la plume de Caroline Mercier :
Pigiste, elle contribue à la rédaction d’articles pour Meanwhile Boutique, clamant haut et fort les valeurs d’un mode de vie plus éco-responsable à travers des gestes simples et adaptables pour tous.

Sources :

Crédits photo :
Photo de Karolina Grabowska provenant de Pexels
Photo de cottonbro provenant de Pexels
Photo de Felix Mittermeier provenant de Pexels
Photo by Amber Martin on Unsplash
Photo de Mica Asato provenant de Pexels
Photo by Maude Frédérique Lavoie on Unsplash

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.