[ Armelle & Dimitri ] ATELIER TANHĀ

Voir toute la collection de la marque

armelle et dimitri créateurs sacs vegans pinatex atelier tanha

Armelle & Dimitri sont les co-fondateurs
de la marque de sacs vegans [ ATELIER TANHÃ ]


Voir la collection

 

Année de création : 2020

Lieu de conception, bureau : Paris, France 🇫🇷

Lieux de sourcing matières premières : Philippines (Pinatex) 🇵🇭, Bangkok, Thaïlande 🇹🇭

Lieu de fabrication, production : Bangkok, Thaïlande 🇹🇭

 

Présentation du fondateur

« La mode est avant tout une quête de sens pour soi et pour la planète » nous explique Dimitri lorsqu’il évoque sa vision de l’Atelier Tanhā, entreprise dont il est le cofondateur avec sa mère, Armelle. À 25 ans, il lance une marque de sac de luxe et vegan, convaincu que l’un et l’autre peuvent aller de pair. Aujourd'hui c'est Armelle qui désigne les sacs et s'occupe de l'entreprise.

Ayant grandi au sein d’une famille de galeriste, Dimitri connaît bien le monde de l’art contemporain. Et Tanhā, c’est aussi une histoire familiale. 

Jeune et engagé, Dimitri a également lancé Tanhā dans le but de proposer une mode écoresponsable, et de lutter contre la fast-fashion, sans compromettre la qualité. Les sacs Tanhā sont ainsi fabriqués à la main et sur commande uniquement, à partir de matières 100% vegan et naturelles. Des sacs beaux et bon pour soi et pour la planète, c’est cette vision du luxe que souhaite promouvoir l’équipe Tanhā. 

Au sujet de la marque

Tanhā est un atelier créant et fabriquant des sacs et accessoires vegan. Mais ce n’est pas seulement une fabrique artisanale vegan, c’est également une philosophie. Une philosophie de vie, la proposition d’un nouveau regard sur le monde et la poursuite d’engagements.

La philosophie de la marque

Dérivé du Tibétain, Tanhā signifie l’envie et le désir d’existence. L’envie de se faire plaisir de manière plus juste et le désir d’être pleinement acteur de sa vie et du monde. Ces volontés, Tanhā les exprime dans ses créations en prenant un véritable parti-pris : associer ce qui peut paraitre in-associable, luxe et vegan tout en visant une clientèle dynamique et en proposant des produits tendances et accessibles. 

Car oui, le luxe peut être vegan et le vegan peut être luxe. 

L'atelier Tanhā propose aux femmes d’accéder à une nouvelle philosophie, où luxe et nature s’associent pour ne former qu’un. Porter un sac Tanhā c’est défendre des valeurs. C’est l’envie irrésistible d’être acteur de notre monde tout en se faisant plaisir.

L’impact éco-responsable

Chez Tanhā, le luxe ne signifie pas uniquement le « beau ». La marque adopte la stratégie inverse à la fast fashion : la “good” fashion ou encore ce qu'il appelle le luxe “BEAU” et “BON”. C’est ce qui est bon pour soi, ce qui est bon pour l’environnement qui nous entoure. Elle prend le contre-pied du mouvement de fast fashion en transformant ce qui est excessif par l’exclusif et la quantité par la qualité.

  • Matières veganes, naturelles et durable

L'atelier Tanhā participe à la lutte contre la surproduction et la préservation de la faune et de la flore en confectionnant ses sacs à partir de matières veganes, saines et naturelles. Cela assure le respect des animaux et de l’environnement et également de redonner sa juste valeur au sac. 

 La production des sacs sont conçus à partir de matières 100% vegan. Elles ne proviennent pas des animaux et ne sont pas testés sur les animaux, ce sont des  matières végétales et naturelles. Pour les fondateurs de la marque, utiliser et porter des matières veganes est un engagement personnel, intime. C'est une véritable démarche sensorielle.

La marque utilise par exemple la matière appelée "Pinatex" qui est un cuir vegan créée à partir de fibres de feuilles d'ananasCe textile est durable, éco-friendly, écoresponsable avec un fort impact pour l’environnement. En effet chaque année 40 000 tonnes de feuilles d’ananas sont gâchées après la récolte, brûlées ou laissées en décomposition sur place. L’utilisation de la feuille d’ananas permet alors d’évier ce gaspillage et de dynamiser la communauté agricole par l’utilisation de ses feuilles, notamment en engrangeant des revenus supplémentaires pour les agriculteurs. Les fibres des feuilles d'ananas sont recueillis sur les exploitations où sont cultivés des ananas. La matière organique qui reste est réutilisée comme engrais sur ces exploitations, dans une démarche zéro déchet et gagnante pour le producteur.

Les fibres ainsi récupérées sont filées comme du coton puis tissées comme un tissu. Cette fibre en peluche est mélangée à un acide polylactique à base de maïs et subit un processus mécanique pour créer le Piñafelt : une maille non tissée qui constitue la base de toutes les collections Piñatex. Le Piñafelt est ensuite coloré à l'aide de pigments certifiés GOTS et un revêtement de résine est appliqué pour lui donner une résistance, une durabilité et une imperméabilité supplémentaires. L'atelier cherche de nouveaux moyens pour rendre la production durable et 100% végétale à l'avenir. 

D'autres matières 100% naturelles sont utilisées comme le raphia, la toile de jute ou encore la jacinthe d'eau, produites dans la région où nous sommes implantés. La Jacinthe d'eau est par exemple cultivée au nord de Bangkok. Elle est séchée pendant 3 jours puis moulée encore humide dans des moules en bois selon un savoir-faire artisanal.

Pour finir, des matières recyclées sont également utilisés avec notamment la récupération de matières, de chutes ou de tissus vintages non utilisés par certaines grandes marques. 

  • Pièces uniques confectionnées à la main et en édition limitée

Chez Tanhā, le luxe rime aussi avec authenticité. L’article de mode n’est pas vu comme un objet cloné en milliers d'exemplaires, mais comme une véritable oeuvre d’art. Les sacs sont imaginés et conçus à la main en pièces uniques d'exception et en édition limitée, en fonction des inspirations et des envies de chacun. Les commandes sont limitées à 30 produits par modèle. De cette manière:

  • La tendance est suivie et assurée au fur et à mesure grâce aux souhaits des cliente
  • La production est controlée afin de satisfaire parfaitement la demande, sans excès de stock et avec une consommation plus juste et respectueuse
  • La singularité, l’authenticité et l'unicité de chacun est mise en valeur. Chacun de nous est unique, le sac que nous décidons de porter doit donc l’être aussi.

 

  • Made in Local

L’atelier Tanhā se trouve en Thaïlande, à Bangkok car les plus belles matières vegan, que ce soit en termes d'esthétique ou de qualité, se trouvent dans cette région d'Asie du Sud Est. C'est pourquoi nous avons choisi de nous implanter en Thaïlande pour avoir un accès facile à ces matières incroyables mais également pour réduire considérablement l'impact carbone (du au transport) que notre entreprise pourrait avoir.

À l'avenir, notre souhait serait de pouvoir disposer de plusieurs ateliers en Thaïlande mais également en France et de confectionner avec les matières naturellement disponibles de chaque pays sans import.

Les grands +

Le design des sacs s’appuie sur différents contrastes : contraste de matières, contraste de couleurs, de formes et de tailles. Chaque sac porte en lui une signification, transmet une histoire et correspond à un style de vie particulier. 

Une collection exclusive a été réalisée avec Meanwhile Boutique, conçue entre l’équipe des Atelier Tanhā et Manon, fondatrice de Meanwhile.

 

  • Les valeurs écoresponsables de la marque : 

des matières recyclées sont également utilisés avec notamment la récupération de matières, de chutes ou de tissus vintages non utilisés par certaines grandes marques. 

La matière organique des ananas qui n'est pas utilisée pour confectionnées les sacs est réutilisée comme engrais sur ces exploitations.

Les sacs sont confectionnés à partir de matières veganes, saines et naturelles comme le Piñatex

L’atelier Tanhā se trouve en Thaïlande, à Bangkok  et les matières proviennent de Thailande ou d'Asie du Sud Est

La marque met en valeur le savoir faire du cuir végétal.

Chaque sac est fabriqué à la main dans notre atelier.

Les sacs s’apparentent à de véritables œuvres d’art, imaginés et conçus en pièces uniques et en édition limitée, en fonction des inspirations et des envies de chacun.

Les sacs s’apparentent à de véritables œuvres d’art, imaginés et conçus en pièces uniques et en édition limitée, en fonction des inspirations et des envies de chacun.

Les sacs sont produits à la commande

Porter un sac Tanhā c’est défendre des valeurs. C’est l’envie irrésistible d’être acteur de notre monde tout en se faisant plaisir ]

Voir toute la collection de la marque

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.