Comment choisir son chocolat responsable à l'approche des fêtes ?

En 2020 c’est près de 355 tonnes de chocolat qui ont été consommées en France d'après le syndicat du chocolat. Soit 6,4kg par an en moyenne par français, ce qui place la France comme 6ème consommateur de chocolat au monde. 

En tant que gros consommateur de chocolat nous avons notre part de responsabilité dans l’impact de celui-ci sur l’environnement. 

On décrypte ensemble les conditions de fabrication du chocolat et son impact à l’échelle mondiale. On vous aide à reconnaître et choisir votre chocolat responsable à l’approche des fêtes.  

Chocolat responsable éthique

 Comment est fabriqué le chocolat ? 

La fabrication du chocolat ... 

Le chocolat est fabriqué à partir de cacao, ce dernier est transformé selon un processus bien précis : extraction des fèves de cacao, séchage, concassage et torréfaction. Les fèves de cacao sont cultivées en Amérique Latine (Mexique, Venezuela, Colombie) et en Afrique (Cameroun, Côte d'Ivoire).

Le cacao est ensuite mélangé avec du sucre et du lait puis moulé pour donner ces tablettes de chocolat que nous connaissons bien. 

D'un point de vue écologique

La culture intensive des fèves de cacao, pour répondre aux besoins de consommations croissant du chocolat, conduit à de nombreux problèmes. Ces plantations nécessitent beaucoup d’eau pour leur développement. On estime qu’il faut 20 000 litres d’eau de pluie pour 1kg de cacao. Et pire, il faudrait plus de 3000 litres d’eau pour produire une tablette de 200 grammes de chocolat. 

Les plantations de cacao, comme beaucoup d’autres, sont soumises à l’utilisation intensive de pesticides qui polluent fortement les nappes phréatiques.

De plus, la production de cacao participe à la déforestation. Les arbres sont coupés pour laisser place aux plantations. Avec une demande en augmentation constante, la déforestation augmente elle aussi. 

Enfin, on estime que 70% de l’empreinte carbone du chocolat vient de la production de cacao. Le reste provient de l’ajout de produits comme le lait ou le sucre, du packaging et du transport. 

Chocolat responsable éthique déforestation

D'un point de vue social 

Les plantations ont donc besoin d’un climat humide et tropical. Ce climat se trouvant dans des pays en cours de développement, il n'est pas rare de voir des travailleurs exploités parfois même des enfants. La forte demande conduit également à des plantations illégales qui ne respectent pas les droits de ces travailleurs. 

Chocolat responsable éthique

Chocolat noir, au lait ou blanc ? 

Chaque type de chocolat a un impact sur la planète. Le chocolat noir serait le chocolat le moins polluant de tous. En effet c’est celui qui est le moins transformé. L’ajout de sucre et de lait dans le chocolat augmente considérablement son empreinte carbone. 

Le chocolat blanc quant à lui ne contient que du beurre de cacao et pas de pâte de cacao contrairement au autres. Cela en fait un chocolat plus sucré et plus riche en produits laitiers. Son empreinte carbone reste importante : la production de lait suppose production de méthane par les vaches, ce qui participe à l’émission de gaz à effet de serre. 

Chocolat responsable éthique

 En clair, consommer beaucoup de chocolat est néfaste pour l’environnement et pour les Hommes. Faut-il arrêter de consommer du chocolat ? Non, pas nécessairement. Il faut mieux consommer, grâce à du chocolat responsable, tout en réduisant sa consommation. 

Qu'est-ce que du chocolat responsable ? 

Le chocolat responsable se définit comme du chocolat qui limite son impact sur la planète. Les ingrédients restent les mêmes : cacao, produits laitiers et sucre. Mais l’origine et les conditions de production de ces ingrédients peuvent tout changer. 

Du chocolat bio

Consommer du chocolat bio c’est limiter l’utilisation de pesticides sur les plantations de cacao. Cela permet de limiter la pollution des nappes phréatiques et ainsi de tout un éco-système. 

Le lait utilisé peut aussi être issu de l’agriculture biologique : 

  • les vaches sont élevés dans des exploitations bio
  • Elles sont moins nombreuses en élevage
  • Leur bien être est mis en avant notamment en termes d’hygiène et de lumière
  • Elle sont nourris avec des aliments eux aussi bio
  • Elles broutent en pâturage dès que possible, les autres formes de nourriture sont limitées 
  • Elles ne sont pas sous antibiotiques (sauf en cas de maladie et ce sous contrôle)

Chocolat responsable éthique agriculture biologique

Du chocolat labellisé

Du chocolat responsable c’est aussi du chocolat issu du commerce équitable. 

Dans ces pays en développement et face à des populations relativement pauvre, le commerce équitable est une nécessité.

Pour consommer du chocolat responsable et éthique vous pouvez vous fier à certains labels : 

Fairtrade/ Max Hevelaar

Ce label garantit la bonne rémunération des producteurs et des travailleurs, des conditions de travail décentes, le respect de l’environnement, et la préservation de l'autonomie des producteurs. 

World Fair trade organization (WFTO)

Ce label est très strict et est régis par des règles précises : 

  • Transparence
  • Interdiction du travail forcé des enfants
  • Bonnes conditions de travail
  • Rémunération juste
  • Respect de l’identité culturelle et du savoir-faire des populations
  • Respect de l’environnement. 
Bio partenaire 

Label français, il garantit des engagements agricoles, commerciaux, sociaux et écologiques. La rémunération est juste, les conditions de travail sont soumises à des normes de sécurité, d’hygiène et de respect des droits des travailleurs. De plus, les produits bios sont distribués via des enseignes spécialisées qui respectent les règles stricts du bio. 

Il existe de nombreux autres labels et on vous invite à être méfiant, renseignez vous bien avant de faire confiance à des inscriptions sur un packaging. Le greenwashing (méthode marketing visant à faire croire à des engagements environnementaux et sociaux) sévit de plus en plus même au sein du secteur de l’agro-alimentaire.

Agriculture biologique 

Label français, il garantit qu'aucun pesticide, produits chimiques de synthèses ou OMG ne sont utilisés lors de la production. Il certifie qu'au moins 95% des ingrédients sont d'origines biologiques pour les produits transformés. Et que les produits bruts sont 100% bios. 

Chocolat responsable éthique label commerce équitable agriculture biologique

 Les marques qu'on a repéré

Pour vous aider à faire votre choix on vous a sélectionné quelques marques qui proposent du chocolat responsable : 

Ombar Chocolate 

Une marque de chocolat vegan pour du chocolat garantis sans origines animales.

Vous pouvez également trouver du chocolat blanc, normalement composé de lait de vache, à base de lait végétal. Le lait végétal étant moins polluant que le lait de vache. 

Bovetti Chocolatiers 

Chocolat artisanal bio et issu du commerce équitable, ce chocolat est responsable et signe d'un savoir-faire chocolatier. 

 Villars chocolatier suisse 

Issu du commerce équitable et bio, ce chocolat limite son impact sur l'environnement tout en mettant en avant un savoir-faire suisse.

Éthiquable 

La marque propose du chocolat bio et issu du commerce équitable. Il est labellisé et contrôlé. Engagée aux côtés des producteurs cette marque les soutient activement. 

On vous conseille également de vous tourner vers de producteurs locaux de chocolat. Consommer local peut permettre de limiter l'impact du transport sur l'environnement. 

Pour conclure, consommer du chocolat responsable c'est s'impliquer à son échelle pour la préservation de la planète et des travailleurs. Pensez à vérifier les labels et la composition de votre chocolat pour être sûr de votre achat. Il n'y a pas de petits gestes. Vous pouvez commencer à vous investir simplement grâce au chocolat que vous mangerez pendant les fêtes ! 

Et vous, vous avez une marque de chocolat préférée ? Partagez là nous en commentaire. 

Et pour plus d'informations sur des sujets éco-responsables n'hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter éco- inspirante.

 

 

Sources : 
Crédits photos :

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.