Livraison à l'international - Gratuite en France à partir de 60€

[ Interview ] D'une marque, à une marque végane à un mouvement végan

🎙 À l’occasion de la présence de Meanwhile au Smmmile, Festival Végan à Paris, on discute avec Ary, co-fondateur de la marque de sacs Arsayo pour nous raconter l’histoire familiale : le chemin d’une marque devenue éthique puis végane et pour nous dévoiler la signification du mouvement des "FAKErs", stand voisin de Meanwhile ce week-end à la Villette.

L'Insta Live est à retrouver sur notre chaine IGTV Instagram @Meanwhile.Boutique.

Insta live meanwhile boutique

Peux-tu te présenter et présenter l’histoire de votre marque familiale ? 

Je suis Ary Ohayon, co-fondateur de la marque Arsayo et du mouvement F.A.K.E. (F.ashion for A.nimal K.ingdom and E.nvironment).

En 2016, mon père, Michel Ohayon décida de lancer la marque Arsayo après plus de 25 ans d’expérience dans la maroquinerie. Le fameux sac à dos « de ville » est née en alliant Design, Confort et Sécurité.

Cette même année, le modèle fut récompensé par la médaille du Ministère de l’Intérieur et la médaille d’Or Concours Lépine pour la fermeture sécurisée et brevetée.

Face au joli succès, toute la famille participe alors au développement de la société.

À propos, Arsayo est un mot composé avec les prénoms des 3 enfants (Ary, Sabine et Yonathan).

Collection arsayo meanwhile boutique

Quelles sont les valeurs de la marque et ses inspirations ?

Mon frère Jonathan et moi-même sommes très engagés pour la cause animale. Végans depuis 6 ans, nous participons à plusieurs actions militantes et j’ai même un sanctuaire chez moi pour accueillir des rescapés de l’industrie de l’exploitation animale.

Au fur et à mesure que nous développions la marque, il nous a paru alors évident de prendre une direction éthique en optant pour des matières éco responsables et une production plus locale. Aujourd’hui, le sac Arsayo est proposé en liège bio avec une doublure en coton bio et des fermetures pression YKK certifiées sans nickel. Absolument toute la production est faite au Portugal avec un regard très exigeant sur les meilleures conditions de travail et le respect de l’environnement et des animaux (Label EVE VEGAN).

Enfin, la transparence est une valeur essentielle chez Arsayo. Nous avons pris parti de TOUT vous montrer sur Arsayo.com.

Comment avez-vous conçu cette fameuse fermeture ?

La fermeture brevetée est très simple et très efficace.

Les 2 tirettes des « zippers » se rabattent à l’arrière du sac et sont maintenues par des boutons pression. Ainsi, lorsque la personne porte le sac, il est impossible de l’ouvrir.

La conception a été faite lors d’un repas de famille par pur hasard. Nous étions en train de discuter du sac et une idée toute simple a émergée pour sécuriser la fermeture. Je m’en souviendrai toujours quand mon père nous a regardé les yeux grands ouverts en disant : « C’est l’idée du SIECLE !! » lol

Depuis sa création, Arsayo a beaucoup évolué et aujourd’hui c’est une marque éthique ET végane. Peux-tu nous en parler un peu plus ?

Il y a plus de 6 ans, nous avons réalisé que nous pouvons vivre heureux.ses et en bonne santé sans consommer de matière animale.

Alors pourquoi contribuer à autant de souffrance ?

Quand nous étions petits, nos parents nous ont toujours dit : « Tout c’qui compte, c’est l’amour ».

Aujourd’hui, nous souhaitons étendre cette valeur de l’amour envers les humains, l’environnement et bien sûr… les animaux.

Arsayo photoshoot

Avez-vous d’autres produits en cours de création ? 

Notre modèle économique est le plus éthique possible. En ce sens, nous souhaitons mettre en avant le principe du « Slow Fashion » (en anglais) qui prône une monde Fashion responsable avec comme devise « Consommer moins, consommer mieux ».

Nous sommes alors « mono produit » (pour le moment).

Le sac Arsayo est un modèle unique et unisexe. Il est décliné en plusieurs matières, tailles et couleurs.

À côté du mouvement FAKE…. Dis nous en plus.

Au fur et à mesure que nous présentions notre marque à travers des salons et des événements professionnels, nous nous sentions trop souvent peu mis en valeur au milieu d’un environnement opposé à nos convictions.

Le monde Fashion est la 2ème industrie la plus polluante de la planète. L’impact de la production des matières premières comme le cuir est absolument catastrophique pour la planète et pour les êtres vivants.

Du coup, nous décidâmes avec mon frère d’allier notre passion pour le monde Fashion avec celle du militantisme pour promouvoir des marques véganes et éthiques comme Arsayo.

C’est alors que le mouvement F.A.K.E. est créé avec une touche de provocation pour un acronyme qui présente une Mode respectueuse du monde animal et de l’environnement (F.ashion for A.nimal K.ingdom and E.nvironment).

Habitant Los Angeles, mon frère Jonathan organisa des événements éphémères, les F.A.K.E. PopUps pour présenter les marques (les Fakers) et proposer des animations gratuites et attrayantes comme des stands de maquillage, des séances de photos professionnelles et même des conférences.

En un an, le mouvement a organisé une quinzaine de PopUps à travers le monde (Los Angeles, Paris, Tel Aviv), un musée de Mode végane, un défilé de mode et même une opération à l’ouverture du tout nouveau magasin parisien des Galeries Lafayette (animations F.A.K.E. sur un espace de 100m² pendant 12 jours).

Depuis la crise sanitaire, les événements se sont virtualisés et nous proposons tous les dimanches un F.A.K.E. Virtual PopUp diffusé en direct à travers les réseaux sociaux pour découvrir des créateurs et des créatrices 100% éthiques et une discussion interactive avec des personnalités engagées du monde de la Mode.

Le mouvement F.A.K.E. met en avant des solutions positives qui existent déjà. Les visiteurs et les visiteuses ont désormais le choix de voter éthique à travers une consommation juste et en toute transparence. 

Fake movement sur Meanwhile Boutique

Une aspiration pour le futur ?

À long terme, nous rêvons que F.A.K.E. … disparaisse !!!

Le véganisme et l’éthique seront alors les normes dans le monde de la Mode ! 

Les dernières marques que tu as adorées découvrir ?

Dans la mode éthique, les créations sont multiples (bio, locale, seconde main, etc…). Je suis fan de tous les « Fakers » dont une centaine est référencée sur fakemovement.com

Et chaque dimanche, retrouvez les F.A.K.E. Virtual popup en direct !

Le 19 et 20 septembre, retrouvez le F.A.K.E. corner au festival Smmmile à Paris, à côté de Meanwhile Boutique.

Retrouvez toute l'année, la collection de sacs Arsayo sur Meanwhile Boutique et la Creator Story de Ary et sa famille.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.