[ Upcycling ] l’art de recycler en mieux ?

Le 18 mars c’était la journée mondiale du recyclage. Mais le recyclage, vous connaissez déjà ! On vous en avait même parlé il y a peu, en vous expliquant quels déchets ne pas mettre dans les poubelles de tri. Alors, plutôt que de faire du recyclé, on va  plutôt vous parler de l’upcycling, un concept dont on entend pas mal parler en ce moment. 

Qu’est-ce que l’upcycling ? Quelle est la différence entre le recyclage et l’upcycling ? On vous explique tout dans cet article avec, en plus, des exemples d'oeuvres et de produits upcyclés !

 

Qu’est-ce que l’upcycling ?

 table-palettes-upcyclées

Vous connaissez sûrement le fameux adage de Lavoisier  “rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme”. Bien qu’il ne parlait pas de recyclage, il avait vu juste : le principe de l’upcycling est de revaloriser les déchets pour les réutiliser ensuite. Quel précurseur !

En effet, l’upcycling se traduit en français par surcyclage. Dans ce mot très imagé, il y a l’idée de recycler des objets par le haut, c'est-à-dire, de les réemployer avec une valeur ajoutée. 

L’objectif est de donner une seconde vie utile à un objet ou un déchet, peu importe lequel, afin qu’il ne soit ni jeté, ni détruit.

Par exemple, vous avez peut-être déjà vu des tables basses faites à partir de palettes en bois ou encore, des pots utilisés pour en faire des vases...

Même si de nombreuses marques se développent autour de l'upcycling, elle reste une pratique ludique et accessible à tous. Rien ne vous empêche d’upcycler vous-même certains de vos objets : tout le monde peut s’y mettre, peu importe ses moyens.

 

Quelle différence entre upcycling et recyclage ? 

Des produits éco-responsables de qualité 

La principale différence avec le recyclage, c’est que l’objet est utilisé tel quel. Dans le recyclage, il y a une notion de détruire pour refaire quelque chose de nouveau. Pour l’upcycling en revanche, votre objet sera amélioré, pour être réemployé.

Cette différence influe sur la qualité de l’objet final. Dans le recyclage, l’objet fini sera soit de qualité égale, soit de qualité inférieure au produit de base. Cela s’explique car la destruction de matière implique une diminution de sa qualité. C’est pourquoi vous voyez souvent des objets fabriqués à partir de mélange de matériaux bruts et recyclés. 

Dans l’upcycling c’est tout l’inverse : il y a un gain de qualité ou une amélioration de ses fonctionnalités puisque l’objet a été soit réparé, soit détourné de sa fonction initiale et combiné avec d’autres. 

Cela peut même nécessiter un savoir-faire spécifique, selon vos ambitions, mais globalement, l’idée est de faire quelque chose de ses mains. 

L'upcycling : un art créatif plus qu’un processus industriel

Encore une différence majeure avec le recyclage : l’upcycling est souvent réalisé de manière artisanale, à la main ou avec des techniques non-industrielles. Le recyclage, quant à lui, est désormais une pratique industrielle de grande ampleur.

En effet, aujourd’hui, recycler des objets à grande échelle nécessite des ressources et surtout des moyens techniques importants. C’est d’ailleurs pour cela que les pays les plus pauvres ne peuvent se permettre de le faire et optent plutôt pour l’upcycling. D’autant plus que c’est souvent chez eux qu’atérrissent nos déchets...

Des créations éco-responsable esthétiques 

veste_plastique_recyclee_labo_mono

Bien souvent, les objets upcyclés sont des objets originaux, empreints d’une une forte esthétique. C’est d’ailleurs le second principe de l’upcycling : allier le beau à l’utile. C’est pourquoi ce concept est très populaire dans les domaines de la mode et de la décoration. 

Ce qui est plutôt une bonne nouvelle car l’industrie de la mode est l’une des plus polluantes au monde.

Les produits recyclés, quant à eux, sont moins connus pour leur beauté et leur esthétique même si de plus en plus de marques nous montrent le contraire. Il y a par exemple la marque Labo Mono qui produit des vestes en plastique recyclé légères et pratiques à base de bouteilles plastiques. Leurs design sont reconnaissables entre mille car ils sont originaux et colorés. 

Au niveau du mobilier et de la décoration intérieure, il y a les tables en matériaux recyclés de the good plastic company. Ces derniers proposent un design sobre et élégant souligné par des palettes de couleur...surprenantes, à l’image des milliers de bouts de plastique qui les composent. Le tout pour des produits robustes, que vous ne verrez nulle part ailleurs.

 

L’upcycling c'est tout un art !

junk_art_par_robert_rauschenberg

De par leur quantité, les déchets sont un symbole lourd de sens : le reflet des conséquences de la surconsommation. En plus d’être une pratique qui les revalorise, en opposition à ce modèle, l’upcycling sert de terreau fertile à la création artistique. Certains artistes s’en sont inspirés pour dénoncer la surproduction de déchets autant que la surconsommation qui en est la cause. 

 

Le junk art

Le terme Junk art a vu le jour dans les années 60. L’idée de ce mouvement artistique était de montrer que l’on peut faire de l’art avec n’importe quoi. 

Des œuvres d’art faites à partir de chiffons, de bouteilles en verre, de bois ou encore de papier voient alors le jour. L’un des artistes emblématique de ce courant est Robert Rauschenberg. Selon lui la valeur des objets n’est pas dans l’usage qu’on en fait mais dans l’objet en tant que tel. 

Ses œuvres suggèrent donc de prendre le temps de contempler les objets plutôt que d’en produire en quantité industrielle, de les utiliser un peu, puis de les jeter. 

Les objets, dont l’utilité est détournée au profit de la beauté, retrouvent une seconde vie entre ses mains. 

 

 

L’upcycling art

L’upcycling art est une pratique artistique plus récente que le junk art dont les messages sont aussi plus forts. Brodalo II est un artiste Portugais qui a décidé de faire des déchets le matériau phare de ses créations artistiques.

Après la crise de 2008, le Portugal ne ramasse plus ses déchets. C’est alors qu’il décide de les réutiliser pour en faire des œuvres d’art dans la rue, dans une démarche Street art. Son but est de rendre son message accessible au plus grand nombre. 

Pare-choc de voiture, cordes, filets de pêche ou encore petits morceaux de plastique trouvent une seconde vie dans des oeuvres puissantes qui dénoncent la surconsommation ou l’ingestion du plastique par les animaux. 

L’idée est d'associer le réemploi à la prise de conscience des problèmes environnementaux et climatiques actuels. En utilisant l’une des sources de la pollution comme moyen de sensibilisation, Bordalo II crée un message politique fort de sens et de beauté. 

Il désire aussi montrer qu’il y a de l'espoir, en dépeignant des animaux à demi colorés, comme le montre la photo ci-dessous. 

upcycling_art_BordaloII

Les avantages de l’Upcycling 

Vous l’aurez compris, l’upcycling possède de nombreux avantages sur le recyclage

Une économie de ressources

Il y a tout d’abord une forte économie dans les ressources utilisées, ce qui améliore considérablement l’impact écologique de l’upcycling. Le recyclage étant maintenant une pratique industrielle, il faut souvent beaucoup d’énergie et de ressources pour réussir à recycler en grande quantité. 

Même si c’est une solution indispensable pour lutter contre le nombre grandissant de déchets que l’on produit, l’impact écologique du recyclage est tout de même à prendre en compte.

Avec l’upcycling, il s’agit souvent d’objets de récupération, déjà construits, qui ne nécessitent pas d’être entièrement refabriqués. Le coût en ressources d’un objet upcyclé s’en retrouve donc fortement diminué. 

L’upcycling favorise l’économie sociale et solidaire

sacoche-banabe-upcyclée

 De plus, l’upcycling s’incarne dans une démarche d’économie circulaire dite ESS avec les recyclerie. Ces ateliers de réemploi sont de plus en plus nombreux à voir le jour ces derniers mois. 

Parfois issus d’initiatives citoyennes ou associatives, parfois sur l’initiative des mairies, ce sont aussi des chantiers de réinsertion professionnelle. 

Il y a donc une forte dimension sociale autour de l’upcycling à laquelle s’ajoute parfois une dimension locale.

Sur Meanwhile Boutique, vous trouverez d’ailleurs des produits upcyclés comme des sacs, des coussins de yoga ou des trousses de toilettes (sur la photo), tous  issus d’un atelier de réinsertion basé à Fontenay le comte : l’atelier atout linge. 

Tout le monde peut pratiquer l’upcycling

Enfin, que ce soit en termes de coût d’achat ou de fabrication, autant qu’en termes de compétences, l’un des gros avantages de l’upcycling est son accessibilité. N’importe qui peut prétendre upcycler ses objets

Qui que vous soyez et quels que soient vos moyens, il suffit juste d’un peu de créativité. 

L’upcycling reste un formidable moyen de s’occuper seul, en saisissant l’opportunité d’apprendre à coudre par exemple, ou à plusieurs. Si l’on a des enfants cela peut aussi être un moyen de les éduquer tout en les amusant (et en s’amusant avec eux). 

Acheter des objets upcyclés pour économiser

A l’achat,  le coût d’un objet upcyclé est moindre car ce sont des objets de récupération, à moins que vous n’ayez eu affaire à une grande marque ou que vous vouliez acheter une oeuvre d’art. Et oui, des marques haut de gamme se sont aussi emparées de l’upcycling.

Si vous utilisez des objets issus de dons ou que vous possédez déjà pour les upcycler vous-mêmes, c’est encore mieux !

 

Notre sélection de marques dans une démarche upcycling

Septembres : des bouteilles de vin upcyclées pour de la décoration d’intérieur éco-responsable   

upcycling_deco_septembres

La marque Septembres a pour objectif de détourner et réemployer des bouteilles de vin afin de diminuer l’impact écologique du recyclage du verre, très énergivore. 

Recycler un kilo de verre produit entre 300 et 500 grammes de CO2. Sachant que chaque année, 3 milliards de bouteilles de vin sont consommées en France, je vous laisse faire le calcul.

Pour y remédier, Thomas, fondateur de la marque Septembres réalise des lampes à poser, des verres à Tapas ou encore des bougies décoratives à partir de bouteilles récupérées chez des cavistes et des restaurants.

Cela donne des produits upcyclés originaux et durables, pour une décoration plus éco-responsable qui apporte une touche unique à votre intérieur. 

 

 

Lou and Ly : les accessoires upcyclés pour bébés 

coussin_upsyclé_bébé_lou_and_ly


La marque Lou and Ly propose des chaussons pour bébés, des bandeaux et des coussins upcyclés. Alexandrina, la créatrice de la marque, utilise des vêtements d’enfants et d'adultes ou des chutes de tissu pour réaliser ces objets à la main et en France. 

Elle est partie du constat que lorsqu’on a un enfant, les vêtements et accessoires changent très souvent. D’autant plus pour les bébés qui grandissent rapidement et dont les vêtements ne sont ensuite plus utilisés, à moins d’avoir un autre enfant. 

Les créations éco-responsables de la marque Lou and Ly sont empreintes de douceur tout en garantissant une seconde vie aux vêtements usagés.

 

Des maillots de bains recyclés et upcyclés pour préserver les océans de Nael Swimwear

maillot_de_bain_upcycle_nael_swimwear


Nael Swimwear est une marque de maillots de bains éco-responsables qui mélange recyclage et upcycling. 

Après avoir travaillé dans l’industrie de la mode, les deux fondatrices ont pour but de créer des collections aux design uniques à partir des stocks de tissu dormants de leurs fournisseurs. Elles y ajoutent également du tissu en fibres  de plastique recyclé. 

Cela donne des collections de maillots de bain aux coupes différentes pour valoriser toutes les femmes. Chaque pièce a sa touche d’originalité et de couleur ce qui les différencie des autres marques. 

 

 

Vous l'aurez compris, il y a beaucoup de choses à dire sur l'upcycling ! Entre art, loisir, artisanat et marques éco-responsables... l'upcycling touche de nombreux domaines. C'est aussi une solution plus durable au recyclage, qui reste accessible à tout le monde.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Avez-vous envie de d'upcycler vos objets ?  

Sources :
https://medium.com/edeni/lupcycling-l-art-de-recycler-c2dda10bb9c 
https://usbeketrica.com/fr/article/exposition-strret-artist-bordalo-dechets-animaux 
Crédits photo table en palettes upcyclée: Photo by Mika Baumeister on Unsplash  

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.