☀️ Cet été on vous livre sans interruption 📦

Le cuir végan c'est quoi ? Quelle différence avec le cuir végétal ?

quelle différence entre cuir vegan et cuir vegetal

Le cuir végan, on en voit de plus en plus. Avec l'émergence de nouvelles marques véganes, nombreuses sont les matières qui se positionnent comme alternatives au cuir traditionnel. Sans compter que l'industrie de la mode s'y met aussi. Mais d'abord, qu'est-ce que le "cuir végan" ? Et le cuir végétal dans tout ça ? Pour remettre un peu d'ordre dans ces expressions qui se ressemblent mais qui ne veulent pas dire la même chose, on vous a préparé un petit guide.

Le cuir qu'est-ce que c'est ?  

 chaussures en cuir fabrication artisanale

Avant de parler végan, revenons sur la définition du cuir.

Le cuir c’est de la peau d’animal qui a été transformée afin de devenir imputrescible. Le terme est d’ailleurs encadré depuis 2010* afin d’imposer un usage strict du mot : le cuir c’est de la peau d’animal, un point c’est tout.

Lorsqu’on parle de cuir, on s’imagine souvent du cuir de vache. C’est d’ailleurs l’un des sous-produit les plus lucratifs de l’élevage bovin.*

Mais il peut être fait à partir de peau de mouton, de chèvre ou même de poisson et de kangourous.

Le cuir est une matière réputée pour sa qualité, sa durabilité et sa souplesse. C’est une matière très absorbante, résistante et facile à travailler : on l’utilise d’ailleurs depuis 10 000 à 5 000 ans avant notre ère.*

La qualité du cuir dépend de la qualité de la peau initiale mais aussi du savoir-faire de la tannerie.

Le cuir peut être aussi recyclé ou réemployé afin de recréer de nouveaux produits. Ces méthodes encouragent un cercle plus vertueux où la matière se réutilise pour moins polluer.

La marque Lyliad en a fait sa spécialité : elle fabrique des portes monnaie et des sacs à mains à partir de chutes de cuir.

C'est aussi le cas de la marque Lama qui utilise des chutes de cuir pour certaines de ses créations, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

boucles d'oreilles cuir LAMA

Quelles sont les limites du cuir ?

 

Le cuir est souvent critiqué pour des raisons éthiques, au même titre que la fourrure animale.

Les conditions terribles d'élevage et d’abattage ou encore le braconnage dont sont dérivées certaines peaux… sont autant de raisons qui amènent à remettre en question sa consommation de produits en cuir.

Il y a aussi des raisons écologiques puisque la fabrication du cuir est extrêmement gourmande en ressources*, notamment l’eau.

En effet, la peau va devoir être trempée, lavée, rincée, plusieurs fois tout au long de son processus de transformation en cuir. On parle de volumes d’eau allant jusqu’à 5 fois son poids*.

A cela s’ajoute l’utilisation de produits chimiques comme les sels de chrome, d’aluminium et le zirconium dans ce qu’on appelle le tannage minéral.

Ces produits sont aussi dangereux pour l’homme que pour l’environnement s’ils ne sont pas utilisés dans des conditions strictes.

Le chrome est l’un des moyens les plus utilisés aujourd’hui, pour fabriquer le cuir. On estime que plus de 80% de la production mondiale de cuir est faite à partir de chrome.*

Ces éléments rendent la fabrication du cuir particulièrement encadrée, notamment en Europe.

Mais ce n’est pas forcément le cas dans les autres pays.

Notamment dans des pays comme l’Inde ou la Chine, leader mondial de la production de cuir*, où les normes sont parfois loin d’être appliquées.

C’est pourquoi, si vous souhaitez acheter des produits en cuir, privilégiez les cuirs produits en Europe : ils auront un impact environnemental nettement meilleur.

Le cuir végétal : un nom trompeur

 

chaussure cuir tannage végétale CANO

Le cuir végétal désigne en fait le cuir animal qui a été tanné avec des produits végétaux comme les écorces, racines, fruits…

Les tanneurs utilisent par exemple du chêne, du châtaignier ou encore de la rhubarbe selon l’effet qu’ils veulent donner au cuir.

Chaque végétal apporte une couleur, une finition ou une qualité particulière au cuir final. L’expression exacte est en fait cuir à tannage végétal.

C’est une méthode très ancienne de transformation de la peau animale, utilisée bien avant l’introduction des agents chimiques.*

Quelle différence avec le tannage minéral ?

En plus de l’utilisation de tannants végétaux, le processus est bien plus long que le tannage traditionnel.

Si on compare la durée du processus entre le cuir et le cuir végétal la différence est frappante : 24h suffisent pour fabriquer du cuir contre 48 heures minimum pour le cuir végétal. Cela peut aller jusqu’à 1 an pour du cuir végétal épais.*

Vous vous en doutez, cela augmente considérablement le coût du cuir végétal, car il est produit en plus faible quantité.

La gamme de couleur sera également moins importante que le cuir avec des teintes dans les tons marron, ocre...

Mais il possède l’avantage d’être tout autant qualitatif que le cuir. Chaque peau aura une finition, une texture et une couleur différente, selon les végétaux utilisés et leurs propriétés. 

L’impact environnemental est aussi largement plus faible tout comme l’impact sur la santé des tanneurs et du consommateur.*

Pour un exemple de produits en cuir végétal fabriqués à la main et dans les règles de l'art, rendez-vous sur la collection de chaussures de la marque Cano (dont vous avez un aperçu dans la photo ci-dessus).

 

Le cuir végétal : quelles limites ?

 

Le cuir végétal, bien qu’il ait un impact réduit sur l’environnement, possède ses limites.

Aujourd'hui, les tannants végétaux ne s’utilisent plus sans ajout d’ingrédients chimiques.*

Ils sont extraits d’arbres, ce qui nécessite un abattage, avant d’être traités avec des produits chimiques pour en extraire les propriétés.

De plus, les tannants végétaux pénètrent moins rapidement dans la peau. Cela va donc nécessiter plusieurs trempages* dans des cuves afin d’imprégner la peau au degré voulu.

Il y a donc également une forte utilisation de l’eau dans le tannage végétal.

Mais au final, est-ce qu’un cuir écologique est possible ?

 

Le Cuir plus écologique : ça existe !

 

Label Naturleder cuir écologique

Si vous souhaitez acheter du cuir de qualité avec un impact assurément réduit sur l'environnement, le label Naturleder est fait pour vous.

Ce dernier garantit que la peau utilisée n'a pas été prélevée sur des animaux menacés d’extinction ou encore des animaux sauvages*.

De plus, il couvre toutes les étapes de la fabrication du cuir. Par exemple, avant le tannage, les peaux ne sont pas nettoyées avec des produits chimiques. La conservation doit également se faire sans produits chimiques : le sel ou le froid sont les méthodes privilégiées.

Le label Naturleder n’autorise pas le tannage à base de chrome, qui rappelons-le, est très nocif pour les êtres vivants et l’environnement.

Seuls le tannage végétal, dont on vous parlait plus haut, et ceux à base d’aluminium, de titane ou de zirconium sont autorisés.

Enfin, le nettoyage des peaux tannées est réalisé avec des produits biodégradables, certifiés sans métaux lourds.

Ce label dispose également d’une clause sociale qui garantie que les salariés sont correctement rémunérés, qu’ils ne sont pas mineurs ou encore qu’ils bénéficient de droits sociaux au sein de leur entreprise.

 

Le cuir végan, c’est quoi alors ?

 

Pour mieux comprendre, attardons nous d'abord sur le sens du mot végan.

Le véganisme désigne un mode de vie prônant le boycott de tout produit lié de près ou de loin aux animaux.

Le cuir végan, vous l’aurez compris, est un terme un peu paradoxal.

Alors que font ces deux termes ensemble ?

L’image du cuir est utilisée pour rappeler les qualités habituellement attribuées au cuir : résistance, souplesse, confort…

Dans l’imaginaire collectif, le véganisme est souvent associé à un mode de vie écologique, à des matières végétales.

L’expression végan devient donc un argument commercial de taille lorsque l’on veut se positionner sur ces valeurs.

Le cuir végan désigne en réalité les alternatives au cuir qui ne sont ni issues d’animaux et qui ne contiennent aucun produit testé sur eux. C'est le cas de la marque Wwow, qui produits des accessoires végan à partir de Pinatex, une matière élaborée à partir de résidus d'ananas.

Il existe de nombreux type de cuirs végans :

  • La matière issue des résidus de fruits, comme le Pinatex ou cuir d’ananas. On trouve aussi du cuir végan à base de pommes, de raisin ou de céréales.
  • Le simili cuir, fait à partir de matières plastiques
  • Le cuir d’eucalyptus
  • Le cuir de cactus 
  • Le cuir de champignons
  • Le liège est aussi utilisé comme alternative au cuir sur certains produits

D'ailleurs, on vous prépare un article détaillé sur les matières végan qui existent en tant qu'alternative au cuir. N'hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter pour ne pas le rater.

Par exemple, les créations de la marque Atelier Tanha sont faites en simili cuir ou en cuir d'ananas (Pinatex). Vous pouvez voir ci-dessous une des sacoches banane véganes de la marque.

sacoche vegan atelier tanha

Les limites du cuir végan

 

Eh oui, le cuir végan a lui aussi ses limites !

Le problème avec le terme de cuir végan c’est qu’il est utilisé à tort et à travers par l’industrie de la mode pour se positionner sur des valeurs écologiques.

Beaucoup de consommateurs vont donc penser à des matières uniquement végétales alors que ce n’est pas nécessairement le cas, comme vous l'avez vu plus haut.

Il y a aussi l'idée qu'un produit en cuir végan sera forcément plus écologique. Là encore, le terme cuir végan ne veut pas dire un produit neutre en carbone.

Tout dépend des ressources qui ont été utilisées pour le fabriquer, et ça, ce n'est pas une question de véganisme.

De plus, lorsqu’on parle de matière végan, il ne s’agit pas seulement de la matière en tant que telle qui n’est pas animale.

Il faut aussi tenir compte de tous les composants annexes qui interviennent dans sa fabrication. Comme par exemple les colles et autres nettoyants.

Ce n’est donc pas un processus à prendre à la légère : il faut s’assurer que tous les produits que l’on utilise soient en accord avec cette valeur.

Au final, il est facile de dire qu’un produit est végan, mais encore faut-il s’assurer que cela est vrai.

 

Comment choisir ? 

 

Pour vous aider à choisir des produits véritablement végan, vous pouvez vous renseigner sur la marque qui le produit, sur ses valeurs et ses modes de productions.  

Regardez si elle fait preuve de transparence, comme nous avons à cœur de le faire avec les marques éco-responsables sur Meanwhile Boutique.

En bref : que vous achetiez du cuir, du cuir végétal ou du cuir végan, il est important de vous renseigner sur ce que vous achetez.

Que ce soit pour vous ou pour protéger la planète et les animaux, vous avez le pouvoir de mieux consommer en prenant le temps de vous informer.

Et vous que pensez-vous du terme cuir végan ? Dites nous tout en commentaire.

Le cuir végan, ça vous tente ? Découvrez notre collection dédiée aux produits végans : chaussures, sacs, et accessoires...

 

Voir toute la collection

 

*Articles consultés : 

https://www.thegoodgoods.fr/labels/naturleder/
https://www.petafrance.com/nos-campagnes/habillement/lindustrie-du-cuir/
https://blog.la-pigiste.com/2020/03/01/cuir-vegan-cuir-vegetalien-quest-ce-que-cest/
https://iletaituneveggie.com/cuir-vegan-cuir-vegetal-decouvrez-les-vraies-alternatives-au-cuir/
https://www.thegoodgoods.fr/mode/cuir-vegan-alernatives-cuir/
https://www.tout-en-cuir.fr/conception/
https://www.sloweare.com/le-cuir-et-ses-alternatives-comment-choisir/
https://blog.jacquesdemeter.fr/cuir-vegetal/

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.