Le Black Friday ou l'apogée de la consommation de masse ?

Les problèmes liés au Black Friday  

Dans un précédent article on vous expliquait pourquoi on ne faisait pas de solde. En effet ces références mondiales de la promotion sont en réalité des moments où la surconsommation est à son apogée. On réalise qu’avec des soldes ou pendant le Black Friday on a tendance à consommer d’avantages sans réel besoin. Nous connaissons tous les problèmes environnementaux et sociaux liés à la surconsommation.

Aujourd’hui on vous en dit un peu plus sur le Black Friday, la fast consommation et ses conséquences. On vous partage aussi comment consommer mieux sur le long terme : slow production, slow consommation et des mesures anti surconsommation comme le, Green Friday et Giving Tuesday. Tout est là !

Black Friday surconsommation vendredi noir consommation de masse

Le Black Friday 

Le Black Friday nous vient des États Unis dans les années 30, temple de la consommation de masse. Il a lieu tous les ans et suit le jeudi de Thanksgiving, le quatrième vendredi du mois de novembre. En ce « vendredi noir », les enseignes et marques proposent des promotions dites chocs. Cette journée marque aussi le début des courses de Noël. 

Étendu sur internet avec l’essor du e-commerce, le Black Friday peut très bien se pratiquer aujourd’hui, depuis son canapé chez soi. Aux États-Unis les acheteurs se rendent encore beaucoup en magasin ce qui est moins le cas en Europe. Le principal problème ne réside pas dans l’affluence monumentale en magasin pendant le vendredi noir, mais plutôt dans la surconsommation colossale. Les consommateurs se ruent sur des promotions et achètent en masse. La foule image parfaitement l’engouement autour du Black Friday. 

Ce dernier s’est tellement popularisé ces dernières années qu’il s’est étendu sur une semaine. En ligne, les promotions commencent dès le lundi qui précède le Black Friday. Mais la consommation ne s’arrête pas là. Il est suivi du Cyber Monday, un lundi pour consommer en ligne, le concept reste le même mais exclusivement sur internet. 

Cette année le Black Friday est attendu par plus d’un français sur deux. Signe que cet événement est très fortement apprécié.

L'encouragement de la fast production et de la surconsommation

Ainsi, le Black Friday est un événement très apprécié, mais il reste problématique. Il incite fortement à la consommation avec le fameux FOMO (Fear of missing out) la peur de manquer quelque chose en français. Les remises importantes ne durent que le temps de cette folle journée, les consommateurs veulent donc sauter sur l’occasion et ne pas manquer une bonne affaire. Ils consomment à outrance pendant cette période qui tombe un mois avant Noël, le moment parfait pour acheter des cadeaux à prix cassés. Mais qui dit consommation de masse dit aussi production de masse avec tous les problèmes environnementaux que cela implique.   

Black Friday surconsommation consommation de masse fast fashion vendredi noir

Les conséquences et les limites de la fast production 

L'exemple de la fast fashion


La fast fashion est un parfait exemple de la surconsommation et de la surproduction. Les collections changent régulièrement afin de proposer de nouveaux articles aux consommateurs férues de shopping. On estime que 52 collections sortent par an chez les acteurs de la fast fashion*. Pour cela, la production est très importante et régulière.

Cela entraîne une exploitation des travailleurs dans les pays en voie de développement. Mais aussi un gaspillage important de ressources, beaucoup de pollution liée aux traitements des matières et du transport des articles vers nos pays européens. Enfin la surconsommation de vêtements conduit à des déchets importants et généralement non recyclés. On estime qu’une personne produit en moyenne 70 kg de déchets textile par an, ce qui est colossal. Rappelons-nous que la fast fashion est la deuxième industrie la plus polluante après l’industrie pétrolière.  

Mais la fast consommation n’est pas seulement présente dans le domaine de la mode, elle s’applique partout. Pour la consommation de vêtements bien sûr mais aussi pour l’alimentation et tous les types de biens matériels (ou des services - non materiels). Sans compter l’ameublement, la décoration, les soins, les cosmétiques …

La fast consommation provoque de nombreux dégâts environnementaux. Tant en termes de pollution de la planète qu’en épuisement de ressources précieuses. De plus, l'économie mondialisée dans laquelle nous vivons suppose le transport de marchandise depuis l’autre bout du monde, en bateau ou en avion. Cela reste hautement polluant. Enfin les travailleurs comme précisé plus tôt sont quant à eux victimes d’exploitation et de conditions de travail inhumaine.

Black Friday surconsommation consommation de masse fast fashion vendredi noir

Vous l'aurez compris, le Black Friday ainsi que la surconsommation sont néfastes pour l'environnement et les travailleurs. On vous propose des astuces pour apprendre à mieux consommer en boycottant des événements comme le "vendredi noir".

Un changement des modes de consommation

La slow consommation 

La slow consommation comme son nom anglophone l’indique, est l’inverse à la fast consommation. Les achats compulsifs sont proscrits. On laisse place à des achats nécessaires et réfléchis. On consomme mieux, plus intelligemment et de façon plus responsable. L’achat n’est plus une fin en soi, il est le résultat d’un réel besoin. Le concept de slow consommation se décline à l’infini : Pour la mode, l’alimentation, les énergies, les cosmétiques, la décoration …

La slow production 

La slow production va de pair avec la slow consommation. Pour une consommation plus responsable et plus éthique, la production doit être réfléchie mais surtout humaine et ne pas porter atteinte à l’environnement. Chez Meanwhile Boutique on accorde beaucoup d’importance à la production d’une création, tout comme le choix des matières et la conditions des travailleurs. La slow production c’est donc prendre le temps nécessaire pour produire. Ne pas produire à outrance, faire en sorte que les travailleurs puissent évoluer dans de bonnes conditions de travail.

C’est d’ailleurs pour cela qu’une de nos valeurs est celle de la production à la commande. On met aussi en avant le principe de pré-commande. Faire en sorte d’avoir suffisamment de pré-commande pour lancer la production. Cela évite la surproduction et limite les déchets. Grâce à la slow production la consommation peut être plus éthique et plus responsable. 

Les bénéfices sont certains, une industrie moins polluante, moins de ressources gaspillées, des travailleurs respectés et considérés dans leur travail. La seule limite que l’on pourrait soulever c’est le temps, et c’est d’ailleurs le point principal. En prenant le temps, les articles sont d’autant plus qualitatifs, appréciables et voulus par les consommateurs. 

slow production production éthique responsable mode éthique

 

Qui dit slow consommation et slow production dit slow livraison

Enfin, pour faire suite à la slow consommation, la slow production met en avant la slow livraison. Afin de ne pas gaspiller de ressources à outrance, la slow livraison permet aux biens d’être livrés normalement. Les principes de production à la commande, de personnalisation font d’un bien un objet unique. Cet objet prend plus de valeurs et dure dans le temps. Son achat est réfléchi et même si la livraison est plus longue le bien reste tout aussi appréciable. Cette livraison dite « lente » permet de respecter les conditions de travail en production. Elle permet aussi de ne pas utiliser de ressources trop importantes pour l'acheminement du bien.  

slow production slow consommation slow livraison

 

Quelques conseils pour mieux consommer 

On vous conseille de vous poser des questions avant l’achat : est-ce que j’en ai vraiment besoin ? Est-ce que je vais vraiment l’utiliser ? Est-ce que je vais vraiment le porter plus de 10 fois ? Cela vous permet d’effectuer des achats plus réfléchis et ainsi vous engager en faveur de l’environnement. On vous conseille aussi de faire attention aux matières et aux labels. Un vêtement en coton bio vous permet de savoir que moins d’eau a été utilisée pour la production de votre t-shirt. Un labels peut aussi vous certifier la provenance de la matière, le caractère éco-responsable de celle-ci ou encore vous certifier qu’un bien est vegan par exemple. 

Pour mieux consommer vous pouvez aussi choisir de consommer auprès de marques engagées. Qui ne font pas de soldes, ou qui soutiennent des mouvements allant à l’opposé du Black Friday comme ceux qu’on présente ci-dessous. 


Des alternatives au Black Friday 

Le Green Friday 

Pour faire face au Black Friday et à la consommation de masse un mouvement engagé émerge : Le Green Friday. Ce mouvement rappelle que l’acte d’achat est un acte fort et qu’il peut être symbole d’engagement. Il ne souhaite pas culpabiliser les acheteurs mais les sensibiliser à un mode de consommation plus juste et plus responsable. Il insiste sur le fait que les actions individuelles peuvent avoir une grande portée. 

Le Green Friday c’est se tourner vers des entreprises engagées qui militent pour la préservation de l’environnement. C’est ne plus faire d’achats compulsifs. C’est s’engager contre le Black Friday et sa logique de surconsommation. Vous l’aurez compris, le but est de permettre à tout citoyen d’apporter sa contribution en faveur de la planète.

Pour cela, ils organisent des actions, des événements, des happenings pour sensibiliser à la consommation responsable. Les entreprises qui choisissent de participer ne doivent pas appliquer de remises en ce jour du vendredi noir et versent 10% de leur chiffre d’affaires réalisées ce vendredi là au profit de l’association Green Friday.

Toutes les infos supplémentaires sur le site du Green Friday.

Le Giving Tuesday 

Le Giving Tuesday est un événement associatif engagé. Il apparaît en 2012 aux États-Unis et se démocratise en France à partir de 2018. C'est un mouvement mondial qui met en avant la générosité et la solidarité. Il encourage les dons quel qu’ils soient : argent, temps, objets, nourriture et bien d’autres. Les citoyens sont incités à s’engager pour cette journée mondiale de la générosité. En pratique c’est 150 pays impliqués, plus de 180 acteurs avec 5 formes de dons possibles. Entreprise, collectivité, communauté ou simple individu, chacun peut s’engager et faire preuve de générosité en ce Giving Tuesday. 

Vous avez déjà réfléchi à votre #GivingTuesday ? Soyez prêts, c’est le 30 novembre.

Le Make Friday Green Again

Cette alternative est lacée en 2019 par la marque FAGUO. Ce mouvement regroupe maintenant plus de 1200 marques qui ne participent pas au Black Friday. Les marques du Make Friday Green Again militent pour revenir à une consommation plus responsable et réfléchie afin de lutter contre le réchauffement climatique. 

 

alternative Black Friday consommation responsable green Friday giving Tuesday make Friday green again

On trouve aussi d'autres alternatives pour contrer la surconsommation du Black Friday. Parmi elles : Le Circular Monday ou le Solidarity Friday qui mettent en avant l'économie circulaire et les commerçants locaux. 

Comme les acteurs du Green Friday ou du Giving Tuesday, Meanwhile Boutique s’engage activement pour faire de la consommation une consommation réfléchie, responsable et éthique. Pour cela notre charte qui repose sur 5 piliers et 17 valeurs éco-responsables prend en compte le principe de production à la commande. Nos créateurs engagés proposent parfois ce mode de production et nous leur en sommes reconnaissant. Une production plus lente et plus éthique c’est moins de déchets, pas de gaspillage et pas de surconsommation.On espère alors que vous comprendrez pourquoi on ne livre pas en 24h.

On vous laisse découvrir nos marques engagées qui proposent la production à la commande. 

 

 

 

Enfin, après des constats alarmants sur la fast consommation, on espère avoir réussi à vous convaincre des dangers pour la planète. On insiste à nouveau sur l’importance de la slow consommation et de la slow production. Pour la préservation de l’environnement, mais aussi des travailleurs. 

Et vous, avez-vous envie de vous engager contre la surconsommation ? 

Sources : 
https://www.makefridaygreenagain.com
Crédits photos : 
Photo de Ivan Samkov 
Photo de cottonbro 
Photo de mentatdgt 






 

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.