Quelles sont les différentes fibres végétales pour le textile ?

fibres végétales textiles

Vous ne voulez plus acheter de vêtements en matières synthétiques ? Vous ne savez pas quelles sont les fibres végétales pour le textile en dehors du coton ? Vous voulez éviter de contribuer à l'impact écologique et social très lourd du coton ?  Après la lecture de cet article vous saurez : comment acheter du coton plus écologique, quelles sont les autres fibres textiles naturelles et végétales, et comment choisir vos vêtements en matière végétale

La fibre végétale pour le textile la plus connue : le coton 

Une fibre textile naturelle très ancienne, aux multiples avantages

En 2018, on estime que 820 kilos* de coton sont produits par seconde dans le monde. Le coton est la fibre textile naturelle végétale la plus produite au monde. 

On parle souvent de l'Inde comme grand producteur de coton, mais les Etats-Unis, la Chine et de nombreux autres pays d'Asie et d'Afrique en produisent aussi. 

Cette fibre textile naturelle est utilisée depuis des milliers d'années et reste toujours la fibre la plus produite et consommée de par le monde. En effet, elle possède de nombreux avantages après tissage

  • c'est une matière végétale douce et confortable
  • elle est réputée pour être robuste 
  • elle se lave facilement 
  • elle sèche rapidement et supporte bien la chaleur
  • elle est peu coûteuse à produire 
  • elle est très absorbante ce qui facilite la teinture
coussin en coton tissé main

Par exemple, ce coussin Dokmai de la marque Trendethics, est tissé à la main avec de la fibre de coton cultivée au Vietnam, à la main et sans pesticides. Le but de la marque est de préserver le savoir-faire traditionnel du tissage de fibres textiles végétales, cultivées dans le respect de la nature.


Le coton : une fibre textile végétale aux lourdes conséquences humaines et écologiques

champ de coton

Cependant, bien qu'étant une fibre textile d'origine naturelle, elle a un impact conséquent sur l'environnement et les hommes qui la cultivent. 

Les pesticides

La production mondiale de coton utilise rien qu'à elle 24% des pesticides* alors qu'elle n'occupe que 3% des sols cultivés*. Comme c'est une plante fragile, qui doit supporter d'énormes rendements, l'utilisation des pesticides est systématique, ce qui est problématique pour la santé des producteurs et des sols. 

La teinture

La teinture de la fibre textile de coton est souvent réalisée avec des minéraux très toxiques comme le chrome ou le plomb. S'ils sont rejetés tels quels dans la nature, ils peuvent occasionner une pollution très importante des sols, des rivières et des nappes phréatiques. C'est souvent le cas dans des pays pauvres, qui n'ont pas les moyens d'investir dans des infrastructures efficaces de traitement des eaux. 

L'utilisation des ressources

Le coton est une plante extrêmement gourmande en eau : 1 kilo nécessite 5 260 litres d'eau*. C'est sans compter l'étape de la teinture, ou la fibre textile végétale est trempée plus ou moins de fois dans différents bains. Pour produire un t-shirt, on estime que cela coûte 25 000 litres d'eau*. Dans des pays qui sont victimes de sécheresses et qui disposent de peu de ressources, la culture de coton est responsable de l'assèchement des cours d'eau.

L'impact social

Enfin, le coton est souvent cultivé dans des conditions très difficiles, qui se rapprochent parfois de l'esclavage et qui peuvent impliquer le travail d'enfants*. Ces conditions se répercutent aussi au sein de la chaîne de tissage et de confection des vêtements, lors desquelles les travailleurs.euses sont exploités contre de très faibles revenus. 

Pour lutter contre ces ravages, des solutions existent, on vous en parle juste après.

Des fibres textiles végétales et naturelles moins connues 

 fleur de linPhoto de XueChao Zu sur Pixabay

Le Lin 

Le lin est aussi une fibre textile végétale très ancienne. Originaire du Moyen-Orient, elle s'est répandue dans le reste du monde car c'est une plante qui s'adapte facilement. En France, le lin est cultivé surtout dans le nord, depuis des centaines d'années et c'est aujourd'hui le premier pays producteur de lin en Europe*. 

Le lin possède de nombreux avantages qui en font une fibre textile naturelle très intéressante comme alternative au coton : 

  • la plante demande pas ou peu de pesticides et de désherbants
  • toute la plante peut être utilisée pour des usages très différents : fibre textile naturelle, papier, revêtements, bâches, rembourrage, joints, textile mural...
  • le tissu est léger et souple : un vêtement en lin sera idéal en plein été 
  • c'est une fibre textile végétale peu onéreuse et recyclable 

En bref, le lin est une matière végétale plus écologique que le coton, que vous pouvez vous procurer facilement en France et en Europe.

sac banane chanvre lin et laine
Par exemple ce sac banane est réalisé en lin, chanvre et laine par la marque AboutAlternativ. Le mélange des matières ici a été réalisé afin de combiner les propriété de chaque fibre textile naturelle. 

Le Chanvre

Comme le lin, le chanvre est une plante très ancienne, mais qui vient plutôt d'Asie. La France la cultive également depuis plusieurs centaines d'années. Plante robuste qui demande peu d'entretien et de ressources, elle était utilisée pour assainir les champs de leurs mauvaises herbes en les étouffant.

Aujourd'hui la France est le premier producteur Européen de chanvre industriel. 

De plus, le chanvre pousse très rapidement puisqu'en 3 mois, la plante peut déjà atteindre entre 3 et 5 mètres de haut*. 

Toute la plante peut être utilisée pour des usages très différents comme entre autres : l'isolation, le paillage des sols, la litière pour les animaux, mais aussi la fibre textile végétale. 

Cette fibre textile naturelle végétale, en plus d'être robuste et légère, se recycle facilement. Elle est donc de plus en plus utilisée comme matière écologique pour la mode, les chaussures, les sacs et autres accessoires. 

boucles d'oreilles en fil de chanvre
Par exemple ces boucles d'oreilles sont brodées à la main avec du fil de chanvre certifié OEKO-TEX. La créatrice de la marque Entre nos mains réalise des bijoux brodés avec des tissus revalorisés et du fil issu de la fibre naturelle de chanvre. 

L'Ortie

Ortie d'asie ou ramieSource Flickr de 青苧麻 - CC BY-SA 2.0

Voici encore une fibre textile naturelle et végétale très ancienne : la ramie ou fibre d'ortie. Loin de l'ortie urticante que l'on connait, cette plante appelée Ortie de Chine est originaire du Moyen Orient et d'Asie. Elle possède des avantages très similaires au chanvre : 

  • Elle demande peu d'entretien et de pesticides
  • Sa fibre est brillante et douce, un peu comme la soie
  • Elle est facile à teindre grâce à ses capacités d'absorption 
  • Elle est solide et réputée imputrescible 

Au même titre que le lin et le chanvre, la ramie peut s'utiliser autant dans le domaine du textile que de l'ameublement, de la corderie ou du papier. 

Côté prêt à porter, la fibre textile végétale d'ortie est encore peu démocratisée. C'est sans compter l'envie de certaines marques et petits créateurs soucieux de produire avec des fibres textiles naturelles et végétales plus écologiques. 

porte monnaie en fibre naturelle d'ortie

Par exemple ce porte monnaie est réalisé en fibre textile naturelle d'ortie : la ramie. La marque Gorfoo travaille au plus près des artisans dans leur pays d'origine pour proposer des produits en matières végétales écologiques, faits à la main.

Le jute 

fibre naturelle de jute
Source Auyon CC BY-SA 3.0

Le Jute est une plante qui pousse dans des pays plutôt chauds et humides, comme l'Inde ou le Bangladesh, qui produisent 90% de la quantité de jute mondiale*. Très utilisée dans le textile pour fabriquer des tapis, des rideaux ou encore des sacs ou des cordages, sa fibre textile végétale naturelle possède des propriétés intéressantes : 

  • la fibre est soyeuse et très robuste 
  • bien que le jute nécessite beaucoup d'eau, il s'agit de l'eau de pluie de la mousson, qui inonde les champs 
  • la transformation en fibre se fait dans de l'eau et non avec des produits chimiques car cela est moins coûteux
  • la plante n'a pas besoin de pesticides et d'engrais

Cela donne une fibre végétale naturelle particulièrement intéressante à utiliser à la place du coton. 

semelles cannelle et jute

Par exemple ces semelles sont réalisée à partir de cannelle et de fibre textile naturelle de jute et de coco pour absorber les odeurs, l'humidité et réguler la température de la chaussure. La marque Gorfoo les a conçues pour apporter confort et respiration de manière naturelle.

En plus, elles ont été testées et approuvées par l'équipe de Meanwhile Boutique 😉

Comment choisir ses vêtements en matière naturelle éco-responsable ? 

choisir ses vêtements en matière végétale

Privilégier la fibre textile de coton certifié 

Pour choisir des vêtements en matière naturelle qui ne ravagent ni les humains ni l'environnement, des solutions existent concernant le coton :

Le coton recyclé

Privilégier l'usage de fibres textiles naturelles recyclées est un bon moyen d'éviter d'utiliser des ressources pour en produire de nouvelles. 

Même si le recyclage est lui aussi énergivore, le cercle du recyclage est bien plus vertueux que la surproduction à la chaîne. 

Cela encouragera les entreprises à tenir compte du recyclage des vêtements dès leur conception afin d'arriver à de plus en plus de textiles recyclés.

panière tricottée main en coton recyclé

Par exemple, cette corbeille est tricotté à la main avec du fil de coton recyclé par la créatrice de la marque A deux Aiguilles

Le coton bio issu du commerce équitable 

label fairtrade

Plus de 80% des produits issus du commerce équitable sont aussi labélisés Bio*. Cette double labélisation vous garantie que le coton provient de petites coopératives ou de petites exploitations, qui sont rémunérées au juste prix.

Le label Fair Trade est l'un des principaux label de commerce équitable, par contre, il ne garantie pas qu'aucun pesticide est utilisé. 

Le bio quant à lui vous garanti qu'aucun pesticide n'est utilisé ou en détermine strictement l'usage. 

C'est pourquoi une double labélisation vous prouve que ls engagements humains et environnementaux sont bien respectés pour la conception de vêtement en matière végétale.

Le coton certifié GOTS

logo GOTS

Ce label qui est l'acronyme de Globlal organic textile standard, garantit une fibre textile végétale de coton bio sur plusieurs niveau dont le plus élevé certifie qu'au moins 95% des fibres sont issues de l'agriculture bio. 

Il garantit également l'absence de substances chimiques dans la fabrication des vêtements en matière végétale et des conditions de travail décentes.

Le coton certifié OEKOTEX

logo oekotex

Enfin, vous pouvez également vous intéresser au label OEKOTEX, en particulier le standard 100, qui garantit qu'aucune substance chimique dangereuse pour la santé n'est présente dans le tissu. Le niveau 100 indique que la présence de 100 produits chimiques a été testé.

Ce label est moins exigeant que la certification GOTS puisqu'il ne veut pas dire que le produit est bio et ne renseigne pas sur les conditions de production du produit.

Un produit labélisé OEKOTEX sera tout de même mieux qu'un produit non labélisé, sans aucune information disponible.

Pour en savoir plus sur les différents labels, Célia, bénévole chez Meanwhile Boutique a écrit un article pour vous présenter 5 labels à connaître. 

Choisir des vêtements en matières naturelles et végétales plus écologiques

Choisir la fibre textile végétale adaptée à vos besoins

La fibre textile naturelle de jute, de lin, de chanvre et d'ortie (en cours de développement) mentionnées plus haut, représentent de bonnes alternatives plus écologiques que le coton.

Choisissez vos vêtements en matière naturelle selon vos valeurs et vos besoins : si vous préférez une fibre textile végétale souple, légère, robuste ou encore si vous souhaitez privilégier une production Européenne... 

Bien sûr, il existe beaucoup d'autres fibres textiles naturelles, végétales ou non, dont l'usage dépend du pays et de la culture 

  • la laine 
  • les feuilles d'ananas
  • la fibre de coco 
  • le raphia (pour des nattes, des mules, des objets déco, des chapeaux...)
  • l'alfa (pour des cordages, espadrilles, tapis, paniers, papiers...)
  • les feuilles de palmier (pour les chapeaux de Panama)

choisir le mono matière

Privilégier les vêtements mono-matière

Que ce soit pour un vêtement en matière végétale naturelle ou même si vous achetez du synthétique, il est important de privilégier la mono-matière. 

Opter pour des vêtements 100% coton, lin ou chanvre par exemple, est plus durable que lorsque votre vêtement en matière végétale est aussi mélangé à du synthétique.

La raison ?

Le recyclage d'un vêtement mono-matière sera plus simple puisqu'il n'y aura qu'une seule fibre à traiter. Ce processus, que l'on appelle défibrage, est beaucoup trop complexe à effectuer si deux matières sont associées ensembles.

Privilégier les vêtement en matière naturelle et mono-matière, est aussi une façon d'encourager ce mode de conception. 

marques transparentes

S'assurer de la transparence derrière vos vêtements en matière naturelle

Dans tous les cas, que la fibre textile soit végétale ou synthétique, il est important de s'assurer de la transparence des marques qui les utilisent. 

Beaucoup de ces fibres textiles naturelles et végétales sont encore cultivées, récoltées et transformées à la main avec des procédés peu polluants.

Mais comme on le voit avec le coton, les dérives et la surexploitation des ressources et des êtres humains est toujours possible. 

C'est pourquoi, en plus de vérifier la traçabilité des vêtements en matière naturelle que vous achetez, vous pouvez aussi regarder la présence de labels.

Comme pour le coton, les labels de :

  • Commerces équitable,
  • OEKOTEX
  • Biologiques
  • GOTS

sont déjà de bons indicateurs auxquels se fier. 

S'il n'y a pas de labels (et même s'il y en a) vous pouvez aussi vous assurer de la transparence des engagements de la marque, en regardant ce qu'elle met en avant sur son site par exemple.

Car rappelons-le : certains labels sont payants, ce qui ne rentre pas forcément dans les moyens de petits producteurs qui sont pourtant engagés dans des démarches écologiques parfois bien plus exigeantes que le cahier des charge de certains d'entre eux.

 

Et vous quelle matière préférez-vous ? En connaissez-vous d'autres dont on a pas parlé ? N'hésitez pas à nous en parler dans les commentaires.

Sur Meanwhile Boutique, en parlant de certifications mais aussi avec notre charte de sélection et la proximité que nous entretenons avec chaque créateur, nous voulons mettre en lumière ces alternatives.

N'hésitez pas à y faire un tour pour mieux comprendre comment nous travaillons mais aussi pour vous inspirer dans vos achats éco-responsables :

 




*Sources

Planetoscope - Production mondiale de coton
Consoglobe - Coton équitable
Commerceequitable.org - Observatoire du commerce équitable 2020
Futura-sciences - Textiles végétaux 
TextileAddict - Fibre textile d'ortie
BhallotBags - Toile de jute
TheGoodGoods - Vêtements mono-matières
Gnis.fr - France leader Européen de la production de chanvre industriel 






Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.