Livraison Gratuite [ emballage zero déchet 🌿 ] en France à Partir de 60€ d'achat

Travailler son jardin pour mieux vivre [...]

Après avoir été diagnostiqué d’une maladie auto-immune, Quentin a su prendre soin de corps grâce à une meilleure hygiène de vie et alimentation, il nous raconte son histoire, qui l’a amené aujourd’hui à être un passionné de jardinage. Il partage même ses conseils pour vos potagers !

Jardinier pour mieux vivre

PRÉSENTATION

Je m’appelle Quentin, jeune trentenaire, j’habite en Belgique dans la région de Tournai depuis ma naissance (à 20 minutes de Lille), plus précisément dans un petit village où il fait bon vivre, beaucoup de verdures, de vies associatives et d’animations.
J’ai grandi dans une famille somme toute classique mais avec beaucoup de liens, que ce soit pour des fêtes de familles ou différentes animations liées à la vie au village. Parcours scolaire classique jusqu’en milieu de secondaire où je suis sombré dans ce qu’on appellerait de la petite délinquance. J’ai malgré tout difficilement terminé mes secondaires avec un diplôme d’aide-comptable. Ensuite un peu par hasard, ne sachant pas vraiment quoi faire j’ai fait des études en vue de devenir Educateur Spécialisé, j’ai également décroché mon diplôme malgré un début assez difficile.
Sportif amateur depuis longtemps. J’aime nager, courir, faire du vélo, de la musculation et des courses à obstacles. Ça fait partie de mon quotidien et ça me permet de maintenir un équilibre.

SON CHANGEMENT DE VIE 

Il y a quelques années on m’a diagnostiquée une maladie auto-immune, la RCH, qui est une pathologie proche de Crohn puis après, la Spondylarthrite ankylosante.
Je ne vous cache pas que je n’ai pas rigolé tous les jours, entre les pertes de sangs régulières et l’incapacité de me déplacer…
À l’époque j’avais une hygiène de vie assez chaotique bien que je pensais faire les choses correctement. Beaucoup d’alcool, peu de sommeil de qualité, une pseudo alimentation-saine, de l’argent dépensés à gauche à droite, etc…
De fil en aiguille j’ai réussi à mettre les symptômes en sourdine, c’est un ensemble d’éléments mis bout à bout qui m’ont permis aujourd’hui d’être en pleine santé, je me sens même mieux qu’avant d’être malade.
Travailler mon potager est une des clefs vers ce mieux être actuel.
Je suis persuadé que cette pratique peut être bénéfique à tout le monde, qu’on soit malade ou pas ! Qui plus est c’est beaucoup plus facile qu’on ne le pense.

LIEN ENTRE TERRE, ALIMENTATION ET CONSOMMATION

Habitant à la campagne j’ai la chance d’avoir un terrain, mes deux voisins sont des jardiniers conventionnels, j’entends par là qu’ils plantent en ligne, ne mettent pas de pailles et pulvérisent beaucoup. Cependant ils obtiennent toujours de bons résultats.
Nous recevions souvent une partie de leurs récoltes, un beau jour ma mère a décidée de s’y mettre aussi, nous avions reçu gratuitement un espace du voisin à cultiver, je ne m’en occupais pas du tout au début…
Puis, celui-ci est décédé et nous n’avions plus accès à cette parcelle.
C’est alors que nous avons créé notre propre potager sur notre terrain, c’est également là que pour moi tout a commencé. À l’époque je commençais à m’intéresser aux plantes médicinales, j’en consommais à l’occasion et je me suis dit que ça pourrait être sympa d’en avoir à portée de main. J’ai alors délimité la zone extérieure en plantant des fruitiers, aromatiques, médicinales, tout ce qu’il y a de plus classique.
À partir de là tout s’est enchaîné, j’ai commencé à planter mes propres légumes, à lire beaucoup d’ouvrages sur le jardinage et également sur la santé car les deux sont très liés ! J’ai également suivi des stages, mini-formations, etc… Bref je n’ai jamais cessé d’apprendre.
Au début ça me paraissait compliqué mais rapidement on se rend compte qu’il suffit généralement d’essayer mais surtout d’être patient, car oui les plantes ça ne pousse pas en deux jours ! Ma mère et moi avions une façon différente de jardiner mais il y avait un dénominateur commun, jamais de produits chimiques !
Puis vinrent les premières récoltes et le plaisir de découvrir ces fruits et légumes au goût incomparable avec ceux des grandes surfaces, une fois qu’on a goûté ça, le retour en arrière est impossible ! Qui plus est, consommer des ingrédients d’une telle qualité régulièrement a permis d’améliorer sensiblement ma santé
Il est évident que je procède de la même façon pour mes achats de nourritures en matière générale. Surtout que dans ma région il y a de nombreux artisans de qualité.

 

Pour un mode de vie plus sain
 

LES BIENFAITS DU JARDINAGE

Je dirai que ça a surtout ajouté plus de philosophie à ma vie. Jardiner ce n’est pas juste planter, attendre et manger c’est bien plus que ça. Amener de la vie, la regarder s’épanouir, prendre le temps, s'émerveiller, craindre les échecs, partager, apprendre à ne pas les reproduire, comprendre les problèmes, s’adapter.

Je me rappellerai toujours d’une année où il y avait un couple de tourterelle qui dévorait sans arrêt mes fraisiers, ça me rendait littéralement fou, je criais dans mon jardin, je courais après, j’ai installé des CD pour leurs faire peur, j’ai essayé de former mon chat, j’ai même pensé à leurs tirer dessus à la carabine. Puis un jour en les observant j’ai vu un liquide rouge qui coulait de leurs bouches lorsqu’elles mangeaient les fruits, j’ai alors compris qu’elles avaient soif, j’ai installé un bac avec de l’eau dans mon potager depuis elles n’ont plus jamais manger ma production. Elles faisaient même beaucoup de bruits lorsque le bac était vide et n'hésitaient à pas venir à mes pieds lorsque je mettais de l’eau, elles étaient passées du statut de nuisible à celui de copines.

Avant quand je me retrouvais face à un problème j’avais tendance à trop rapidement me servir d’outils “violents” (c’est une image) à ma disposition, le marteau qui représente le rapport de force, ça donnait des résultats bien sûr mais ça me mettait en situation de conflit/stress. Alors que quand on apprend à se mettre à la place de l’autre, à chercher et à comprendre les besoins on évite une grande partie de ce stress, ce qui finalement, améliore notre vie de manière globale et aussi celles des autres vivants. 
Pour info, le stress ainsi qu’une alimentation inadaptée sont les deux éléments qui peuvent amener aux maladies chroniques. La réduction du stress est un élément clef pour apaiser les inflammations intestinales, pour moi ça fait partie d'un bienfait essentiel sur la maladie. 

Découvrir le goût de vrais aliments qui ont grandis sans chimie nous fait prendre conscience de la nécessité de consommer sainement, que ce soit pour le plaisir du palais ou pour se maintenir en bonne santé. Bien consommer est pour moi quelque chose qu’on doit étendre de façon plus globale dans nos vies.

potager et jardinage
  

SA MEILLEURE EXPÉRIENCE

Je dirais que toute expérience réussie est une bonne expérience mais si je devais en garder une ce serait ma première tisane de verveine maison. Il s’agit de ma plante préférée, elle dégage un parfum proche de la citronnelle et favorise l’endormissement en plus d’apaiser les troubles intestinaux. J’en ai maintenant 4 aux jardins, ce qui me permet d’en déshydrater assez durant la période estivale pour en consommer toute l’année !

Conseils pour petit potager

 

SES CONSEILS POUR SON POTAGER

Pour moi il n’y a pas vraiment d’aliments indispensables au potager.
Cependant si vous débutez il y a des cultures plus faciles que d’autres et non ce n’est pas le radis, c’est d’ailleurs le genre de légume que je ratais une fois sur deux au début… cependant les résultats sont rapides oui !
Les courges à condition de les planter après les dernières gelées dans un sol riche sont assez simple à cultiver, qui plus est leur graine grandissent littéralement à vue d’œil ! Et au potager une fois la croissance enclenchée elles prennent plusieurs centimètres par jour. Courgettes, potirons, concombre et autres cucurbitacées sont pour moi les cultures les plus intéressantes si on débute, mélange parfait entre rapidité, simplicité et efficacité.
Après si vous êtes gourmands, rien de tel que les fraises et les tomates, même si cela demande un peu plus de travail ça reste néanmoins très accessible.
Et si vous avez peu d’espaces, quelques aromatiques dans un bac font largement l’affaire, mention spéciale à la menthe qui se plaît presque partout mais qui est très envahissante !

SES CONSEILS POUR UN MODE DE VIE PLUS SAIN

Vivre de façon plus écologique pour moi c’est vivre en simplicité tout en ayant une bonne connaissance du milieu qui nous entoure. Une fois qu’on apprend à s’alléger et aller à l’essentiel on y gagne en temps et en qualité de vie. 
Connaître son milieu permet également de se rendre compte de la richesse de notre environnement, pour ma part je sais qu’il y a tout ce dont j’ai besoin dans un rayon de 5 km. Pourquoi vouloir partir plus loin ?

Quelques exemples :
Je préfère acheter moins de choses utiles mais de qualité que d’avoir beaucoup.
Je consomme moins, quand je désire quelque chose, je le note et si la semaine d’après je n’en ai plus envie c’est que je n’en avais pas besoin.
Lorsque je paille mon jardin, je récupère la tonte de ma pelouse ainsi que celles de mes voisins, pour la paille je me rends chez une ferme voisine.
Je sais qu’il y a un maraîcher biologique à 5 minutes à vélo de chez moi, je peux m’y rendre d’ailleurs par ce biais, pareil pour la petite supérette du village.
Pour l’eau je me suis procuré un filtre berkey de 5 litres, depuis je n’ai plus acheté de bouteilles d’eau, ce qui constitue un gain d’argent et de temps à faire les courses.

mieux vivre en jardinant


Jardiner nous reconnecte à l’essentiel, nous apprend à prendre le temps, nous fait s’émerveiller de choses simples, nous apaise et nous fait prendre conscience de la complexité et l’infinité de la beauté de la vie.

[ C'est aussi ce qu'on essaye de mettre en avant chez Meanwhile, en partageant des histoires, témoignages et conseils dans la partie Journal et une sélection de produits éco-responsables dans la partie Boutique pour améliorer son mode de vie simplement, pour un quotidien plus heureux et responsable. ]

Merci Quentin !

Pour suivre les aventures de Quentin, suivez-le sur Instagram : @Le.Potager.De.Quentin

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.