Livraison Gratuite [ emballage zero déchet 🌿 ] en France à Partir de 60€ d'achat

8 déchets à ne pas mettre dans les poubelles de tri !

Petit à petit, la société de consommation actuelle évolue vers une consommation plus responsable et nous observons une prise de conscience collective du besoin urgent d’agir pour la préservation de l’environnement. Nous sommes ravi.e.s chez Meanwhile de faire partie de ce mouvement et d’aider chacun à pouvoir agir pour une planète plus verte, notamment à partir de gestes simples à implanter comme le tri des déchets. 

En France 89% des Français trient ! Un chiffre en hausse depuis quelques années, notamment en campagne. Si, depuis 2019, 30 millions de français peuvent trier tous leurs emballages, ce n’est pas le cas de l’intégralité de la population. De plus, les erreurs dans les bennes de recyclages sont nombreuses et bloquent le système en polluant les déchets destinés au bac jaune : comment savoir ce qu’il ne faut pas recycler ? Bien achalandé, le site de Citeo "Trier c'est donner" permet de savoir quoi jeter dans quel bac par département en cas de doute. Et pour vous faciliter la vie, voici 8 exemples de déchets à ne surtout pas jeter dans le bac jaune ! 8 exemples de déchets à retirer de vos bacs à recyclage 

poubelle-de-tri-meanwhile

© Paweł Czerwiński 

La liste (non exhaustive) des déchets qui ne se recyclent pas !

#1 Les sacs plastiques

Pour beaucoup de français la « poubelle jaune », trop encombrante dans l’appartement consiste en fait en un sac en plastique mou récupéré après des courses. Et oui, bien qu’ils ne soient plus disponibles dans les commerces, le stock accumulé au cours des années a bien du mal à s’écouler. Néfastes pour l’environnement, ils sont aussi le fléau des centres de tri, se bloquant dans les machines et obligeant les centres à jeter l’ensemble des déchets pouvant être contaminés.

En effet, si le logo de recyclage n’est pas présent sur le sac, il ne se recycle pas. Tout comme de nombreux emballages en plastique d’ailleurs : barre de chocolat, filets d’oranges ou mandarines, gants en latex, sacs à biscuits. Vérifiez donc toujours bien que le logo de recyclage soit présent sur votre sac !

#2 Les papiers emballages

Selon le Huffington post, on compte en France à peu près 20 000 tonnes de emballage cadeau jetées chaque année à la période de Noël. Contrairement à du papier classique, de nombreux emballages cadeaux ne sont pas recyclables car ils contiennent de grosses proportions de plastique. Même si un centre de tri accepte de le recycler, ce qui dépend de chaque commune (n’hésitez pas à checker sur votre guide de tri !), cela coûtera bien plus cher qu’un recyclage classique. Plutôt que de contribuer à ces problèmes de tri, privilégiez le papier kraft, facilement recyclable et personnalisable !

emballage-cadeau-meanwhile

© Nynne Schrøder

#3 Le verre cassé

Un verre cassé est vite arrivé, et il est tentant de vouloir jeter ses débris dans le bac à verre. Attention pourtant, bien que ce soit du verre il n’est pas recyclable de la même façon et doit être jeté avec le reste des ordures ménagères. Les centres de tri sont adaptés à des verres spécifiques présents dans les bouteilles et bocaux, de qualité différente au verre de vaisselle. 

#4 Le ticket de caisse

Selon une étude de Zéro déchets Strasbourg, en France 12,5 milliards de tickets de caisse sont imprimés chaque année, soit 150 000 tonnes de papier. Un chiffre considérable, qu’on ne peut malheureusement pas « alléger » par un recyclage responsable. Oui, le ticket de caisse est en papier, mais il est fait en papier thermique contenant de nombreux produits chimiques et sa taille et son poids étant trop petit, il n’est pas recyclable. Et c’est la planète qui paye la note !

ticket-de-caisse-meanwhile

© Carli Jeen

#5 Le papier broyé ou découpé

Trop compliqué à traiter, trop petit et coûteux, le papier déchiqueté est souvent à éviter de mettre dans la benne jaune de recyclage. Bien souvent, les centres de tri débordés préfèreront jeter l’intégralité d’une benne à recycler contaminée par des micro-papiers plutôt que de la recycler. Le mieux est encore de les mettre au compost, où d’éviter, sauf cas de force majeur, de les déchirer !

#6 Les tasses de café à emporter

Un arrêt sur une aire d’autoroute, une conférence à rallonge dans un amphi de fac... Les raisons pour prendre un café à emporter sans son propre mug réutilisable sont nombreuses. Les gobelets des cafés à emporter ont beau être marrons comme du carton, ils ne sont bien souvent pas recyclables ! Sauf indication, ces petits gobelets en cartons sont en fait doublés par une fine couche de plastique afin d’assurer leur étanchéité. Impossible donc d’en recycler la plupart, qui finissent à la benne… Ironie du sort, s’ils étaient 100% en plastique, ils pourraient alors être facilement recyclables !

Gobelet-meanwhile

© Toa Heftiba 

#7 Les produits hygiéniques

Cela parait évident, mais les tampons ou serviettes hygiéniques ne sont pas recyclables, même non utilisés ! Bien trop souvent ce type de déchet se retrouvent dans les bacs jaunes et polluent l’ensemble du tri réalisé. Heureusement, il existe de plus en plus d’alternatives éco responsables pour l’hygiène féminine, comme les tampons en coton biodégradables, la cup ou les culottes de règles ! 

#8 L’essuie tout

Une analyse du site ecogestes.fr recense que les textiles sanitaires (papier essuie-tout, lingettes, couches) représentent 34kg de déchets par habitant et par an. Une surconsommation avec des effets dramatiques pour l’environnement et qui pourrait facilement être évitée via l’achat d’essuie tout lavables et réutilisables. Seul le carton central de l’essuie tout est recyclable !


Chaque petit geste contribue à une planète plus verte : n’hésitez pas à vous rendre sur la boutique Meanwhile afin de découvrir une sélection d’articles bons pour la planète !

 

Rédigé de la plume de Caroline Mercier

Acheteuse en vins et spiritueux de formation, Caroline a rapidement été passionnée par les concepts d’agriculture biologique, éco-responsable et les préceptes de la biodynamie. Pigiste, elle contribue depuis peu à la rédaction d’articles pour Meanwhile, clamant haut et fort les valeurs d’un mode de vie plus eco-responsable à travers des gestes simples et adaptables pour tous.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.